ACCIDENT D'OVNI DANS LA SIERRA DE PUEBLA

07/03/2015 08:51

Puebla de Los Angeles fut fondée en 1532. Cette superbe cité culmine à 2160 m d'altitude, c'est sans soute une des plus  belles villes du Mexique. Sa cathédrale Santo Domingo en constitue le cœur et le joyau. A quelques kilomètres du centre ville se situe le riche site archéologique de Cacaxtla dont l'exploration révèle chaque jour les trésors oubliés des anciennes civilisations.

Le 5 mai 1862, le corps expéditionnaire français envoyé par Napoléon III y subit une terrible défaite, qui entraîna la mort tragique de Maximilien Ier, fusillé le 19 juin 1867 sur les ordres de Juarez, à Mexico.

Aujourd'hui, Puebla est une ville industrielle qui a su accueillir les usines Volkswagen et développer un tourisme de qualité.

Les apparitions d'OVNI y ont été nombreuses,  le cas le plus troublant de l'ufologie mexicaine eut lieu dans ses environs, dans la Sierra de Puebla; pour être plus précis, à la verticale de l'agglomération de Jopala, située à l'extrême nord de cet état, le 29 juillet 1977.  

L'équipe d'investigations de "Contactos extra-terrestre", que dirigeait notre ami Ariel Rosales,  enquêta sur cette étrange affaire, ratissa le terrain et interrogea de nombreux témoins qui avaient assisté à l'évolution de plusieurs UFO qui  volaient à basse altitude. Ces derniers semblaient engagés dans une sorte de combat aérien d'un genre très spécial ! Soudain un de ces objets décrocha, explosa et s'écrasa au sol. Les Indiens se précipitèrent sur le lieu du crash et découvrirent de nombreux matériaux provenant de l'engin. A Jopala, le maire de la localité avait placé sur son bureau un morceau de métal calciné tombé de l'espace.

Dès le lendemain matin, des hélicoptères de la NASA atterrissaient sur le lieu de l'accident, et des spécialistes américains  récupéraient des débris de l'OVNI.

Les enquêteurs de "Contactos extra-terrestre" venus de Mexico qui étaient arrivés les premiers sur les lieux firent plusieurs prélèvements afin de les soumettre à une analyse préliminaire.

Cette dernière démontra qu'il s'agissait  d'un métal composé à la base de fer, car celui-ci était attiré par un aimant et avait de petites plaques d'oxyde sur sa surface. Désirant obtenir plus de renseignements sur les échantillons prélevés, un groupe d'ingénieurs métallurgistes fut consulté, sans être informé sur l'origine des éléments présentés.

La première chose qui frappa les spécialistes fut la façon dont le métal avait été maltraité et brûlé. Soumis à une analyse spectrométrique, l'analyse donna les pourcentages des éléments qui entraient dans l'alliage inconnu.

Pour pouvoir obtenir un résultat positif, il fallut polir le "témoin métallique"  de Jopala, avec beaucoup de précision.

Cinq fois de suite des tests eurent  lieu, qui donna des résultats identiques.

Le métal provenant de l'engin désintégré en plein ciel contenait:

--- du Carbone (C)           0,28%

--- du Manganèse (Mn)    0,84

--- du Silice (Si)                1,13 %

---du Chrome (Cr)            0,77

L'analyse démontra que l'on trouvait également dans cet alliage des traces de nickel, de molybdène et de cuivre, le reste du métal était composé de fer.

Un fait était certain, le métal avait été soumis à une très forte température.
Par d'autres procédés chimiques, on "interrogea" encore cet élément venu de l'espace. Il s'avéra qu'il s'agissait d'un métal d'une très haute pureté, susceptible de supporter de très hautes pressions.

Notre enquête, dans la Sierra de Puebla, où les Indiens vivent sans montres et sans calendrier, mais avec les records de patience de notre guide,  nous permit de situer avec précision la date de cet accident avec précision : le 29 juillet 1977.

Les habitants de Jopala se moquèrent de notre insistance à vouloir percer l'énigme des Mystérieux Objets Célestes, qui pour eux appartiennent  à leur quotidien coutumier, estimant que la prophétie de Quetzalcóatl serait en train de se réaliser avec le retour de leurs dieux.

Le 21 décembre 2012 ? Pourquoi pas …

 

Guy Tarade et Christophe Villa-Mélé©
Image : http://www.wikistrike.com/article-et-si-les-ovnis-existaient-vraiment-video-108088060.html