Les Anamorphoses du Temps

21/03/2016 09:47

Force est de le constater, que dans très peu de temps nous n’aurons plus de banquise car celle-ci fond trop rapidement. « Mais cela n’est pas une grande nouveauté.» Les médias le disent chaque jour.

Il  faut bien s’en douter,  provoquera  l’élévation du niveau marin et la disparition  sous les eaux, de nombreuses cotes de continents. De nombreuses îles et archipels n’existerons plus.
La fonte des glaces aux pôles pourrait modifier radicalement les courants océaniques.
La planète bouge régulièrement, la dérive des continents bien connue des scientifiques, et tout sur terre repose sur d’immenses plaques d’écorce terrestre qui avancent de 1 à 4 cm par an. Les scientifiques s’accordent à dire que dans 5 millions d’années la dérive des continents aura rapprochée l’Europe de l’Afrique.

Haroun Tazieff, spéléologue et volcanologue a prévu la disparition en France, de toute la côte méditerranéenne. Le scientifique avait également dénoncé à l’époque les  trous dans la couche  d'ozone, et les gaz à effet de serre et ce dès 1976…

Les ours polaires et la banquise

Si les effets de gaz à effet de serre continuent sur la lancée actuelle, il y a le risque de voir disparaitre avec la banquise  « les ours polaires » et s’ils  périssent, ce sera indubitablement  toutes les autres espèces de la chaine animale qui  suivront. La population des ours polaires a déjà commencé son déclin depuis 1995…Ce maître de la banquise arrivé en Arctique il y a environ 100 000 ans, est connu pour errer à 1000 Km du pôle. Depuis 300 ans, cet animal réputé pour être un solitaire a été massacré pour sa chair ou sa  peau, soit  par divertissement par les chasseurs… »           
Les hommes ont de drôles de  divertissements, liées à la notion de profits  » Dans un tout autre registre nous ferions également une drôle de tête si le récit  de  l’écrivain Pierre Boulle, « la planète des singes » se réalisait dans notre  futur…Nous devrions méditer les probabilités de ce roman de science fiction…

« Il aura fallu attendre 1995, pour que l'ours blanc soit  un animal protégé par une convention de sauvegarde internationale. »

Vous avez dit Environnement ?

Sans faire de politique il semble également que « la banquise,  les ours blancs et la pollution en général » ne semble nullement alerter nos chefs d’états, « le grenelle de l’environnement n’est qu’une vitrine de plus ! »

Comme un lot d’illusion pour collectionneurs d’espoirs…C’est la même vitrine que l’on voit au moment des élections présidentielles…

Jean-Louis Etienne, Médecin Aventurier et Ecrivain, nous dit que les scientifiques estiment que la banquise du Pôle Nord va totalement disparaître en été dans cinquante ans avec une rupture de l’harmonie climatique de la planète (….) Il y aura une multiplication du nombre de cyclones car la terre accumule énormément de chaleur et les cyclones sont en fait des libérations énormes d’énergie de l’océan. Des phénomènes cataclysmiques seront donc plus fréquents. Nous commençons déjà à ressentir les effets du changement climatique. Nous avons de plus en plus d’inondations, en juillet 2007, l’Angleterre à connu les pires inondations depuis 60 ans des orages importants se sont abattues de l'Angleterre au pays de Galles, accompagnés de pluies torrentielles déversant en quelques heures jusqu'à 40 mm d'eau sur certaines localités. En France nous avons eu des crues record survenues sur les berges de la Meurthe et de la Moselle au cours du mois d’octobre 2006. Il y a eu également des inondations dues aux pluies diluviennes sur l’Europe centrale avec la crue de l’Elbe qui prend sa source en République tchèque pour se jeter dans la mer du nord à Hambourg (Allemagne.) Et la crue du Danube est survenue à la même époque.
            
Tant qu’existeront des crédits d'émission de dioxyde de carbone, désignés comme un « droit de  polluer » sous la forme de quotas pour certain pays, « nous ne sommes pas prêt d’avancer… » Par endroits, les températures vont augmenter (entre 1 et 5 degrés au cours du siècle prochain), celles-ci vont surtout provoquer l'appauvrissement en eau et des nappes phréatiques.

Remettre en question notre société !

Mais dois-t-on attendre d’avoir les pieds dans l’eau pour se réveiller ?
Il y a tant et tant de  Jean-Louis Etienne qui le disent…Il nous faut réduire nos gaz à effets serre. Au 21ème siècle nous devrions être capables de prendre conscience qu’il nous faut des énergies propres et protéger notre planète bleue des lobbyings du pétrole ! Une étude très sérieuse prédit sa fin avant 2037 car les réserves actuelles seraient accrues artificiellement. Le Dr Colin Campbell, fondateur de l’Aspo, (l’Aspo  est une Association pour l'étude des pics de production de pétrole et de gaz naturel), explique : « On ne peut pas faire appel à ces réserves dites ultimes sans renchérir substantiellement le prix du baril. » L’agriculture va-t-elle  devenir une nouvelle  filière ?  On commence déjà à s’intéresser aux Biocarburants, à des autonomies plus grandes pour les batteries des voitures électriques, les véhicules hybrides hydrogène/électricité, à pile à combustible ont déjà fais leur entrée sur le marché, d’autres concepts à cellules photovoltaïques arrivent également.     
Le pétrole peut-il être une source de conflit mondial ? Ce n’est pas certain du tout, par contre l’eau potable pourrait bien engendrer un jour ce conflit mondial !…      

Les ésotéristes enseignent que les grands événements se manifestent toujours par leur ombre. C’est sans doute vrai. Alors ouvrons les yeux et regardons autour de nous, pour découvrir les signes avant coureurs du malheur. Il se passe quelque chose sous nos pieds, c’est certain, de curieux phénomènes perturbent localement la gravitation. Ils sont les signes d’une activité naturelle déréglée, à cause de  tous les essais nucléaires à répétition que l’homme a accomplis ses dernières années sur terre…

Nikola Tesla, l’instigateur…

Mais cela ne semble  pas suffisant  pour ces Docteurs Folamour ! Alors, l’homme a inventé le projet Haarp, L'utilisation des ondes et de leurs propriétés électromagnétiques, (High-frequency Active Auroral Research) avec ce procédé les scientifiques vont pouvoir injecter de fortes quantités d'énergie dans l'ionosphère, émis par un réseau de 360 antennes, cette technologie inspirée des travaux du scientifique Croate, naturalisé Américain, Nicolas Tesla (1856-1943). Car  c’est aux Etats-Unis qu’il réalisa ses plus importantes recherches. Il séjourna en France, une à deux années tout au plus. Cet inventeur s’est opposé à Thomas Edison, pour qui il a travaillé au début de sa carrière aux U.S.A : Tesla était pour le courant alternatif, alors qu’Edison préférait le continu. Grâce à Westinghouse en 1886, Tesla prouve les mérites de l’alternatif qui fini donc par s’imposer.

Ce génie inventif, passait pour avoir de nombreuses qualités intellectuelles, parmi elles, une très grande mémoire photographique, qui dit-on lui permettait de visualiser avec précision  sans le recourt d’un schéma ou d’une maquette, la projection mentale des ses inventions ou expériences avant de les réaliser. Pour ses travaux, il reçu de nombreuses distinctions académiques d’université américaines et de nombreux prix décernés par les gouvernements européens. Néanmoins, il faudra attendre 1975, pour que son nom figure au Panthéon des inventeurs américains.

Nikola Tesla, s’intéresse au principe du champ magnétique rotatif et il est « l’inventeur du moteur à courant alternatif » En 1891, il inventera, la lampe à pastille de carbone, qui est 20 fois plus brillante que l’ampoule d’EDISON, celle utilisée de nos jours. Le seul problème est qu’il faut une source de courant à haute fréquence. Ce qui n’est pas compatible avec les 50 Hz traditionnels.  Le tube Néon  est inspiré de « la lampe de Tesla » La lampe de carbone contient également  le concept du microscope électronique. S’inspirant de l’observation faite par l’inventeur, c’est en 1939, que les scientifiques découvrent la possibilité d’utiliser un microscope non plus avec la lumière mais grâce à un flux d’électrons, qui permet ainsi une meilleure résolution. Nos accélérateurs de particules s’inspirent aussi du concept de la lampe à pastille de carbone.

En 1893, il décrit en détail les principes de l’émission radio. A Saint-Louis, il fait la première expérience publique de communications radio, que l’on attribue généralement à Marconi en 1895. Courant 1898, il teste un minuscule oscillateur qu’il attache à un pilier de fonte qui traverse un immeuble. Cela entraîne la vibration de celui-ci. « Il vient de montrer l’effet de la résonance ». Le scientifique, partira  dans les montagnes de Colorado Springs afin  d’y construire un laboratoire à haute tension et de faire des expériences sur les ondes électromagnétiques en 1899.

Il conçoit un système de transmission d’énergie sans fil par le phénomène des ondes stationnaires. Tesla est l’inventeur de la transmission d’énergie sans aucun câble de connexion. D’après les journalistes de l’époque l’inventeur réussit à allumer 200 lampes à incandescence de 50 watts à 42 Km de la station. En 1900, il découvre et met au point le principe du radar. Qui  fonctionne comme les ultras sons des chauves-souris !

Les découvertes de TESLA, sur les ondes électromagnétiques pourraient avoir des conséquences extrêmement catastrophiques pour  l’humanité. Elles influeraient : sur le climat, le brouillage des liaisons radios et détruiraient des appareils électroniques et  provoqueraient des interférences dans les ondes émises par le cerveau humain. Le projet HAARP, (High-Frequency Active Auroral Research), s’inspire directement des travaux de l’inventeur. Officiellement les scientifiques de ce centre travaillent sur un émetteur radio afin d’étudier l’ionosphère.

« Officieusement, nous, nous doutons bien qu’ils font tout autre chose », les scientifiques travaillent à l’élaboration d’une arme à énergie de très basse fréquence utilisant l’ionosphère. D’après la technologie des E.L.F. (Extremly Low Frequencies). Basée sur la fréquence de résonance de l’ionosphère qui est presque identique à celle du cerveau humain.

Il vaut mieux jouer de la flute que de la Haarp…

Ils vont pouvoir influencer la météorologie en modifiant la circulation des vents en haute atmosphère ils vont pouvoir interférer avec l'ionosphère, (les particules élémentaires vont agir les une sur les autres, elles vont se créer et s’annihiler au fur et à mesure.) pour être plus précis on aura la possibilité de libérer une très grande quantité d’énergie égale à une explosion nucléaire à haute altitude rien que pour modifier la météo ! On peut déjà spéculer sur les applications militaires de ce projet…Il ne fait aucun doute que ces soi-disant scientifiques ne mesurent pas l’ampleur de ce projet sur les champs électromagnétique de la terre et de son noyau terrestre ! A force de jouer à l’apprenti sorcier, l’homme va bien réussir à déchainer les enfers sur terre !

Mais pourquoi changer les choses tout va bien dans le meilleur des mondes,
continuons à dormir !... Mais Vous  les Veilleurs, réveillez-vous, c’est la survie de la race qui est menacée !

Guy Tarade et Christophe Villa-Mélé©

Illustration Graphique Christophe Villa-Mélé

 

Bibliographie et liens

 

Histoire Inconnue des hommes depuis cent mille ans - Robert Charroux- Editions Robert Laffont - 1963.

Les dossiers noirs de la pollution, Guy TARADE, éditions Robert LAFFONT collection, les énigmes de l’univers, Paris 1977.

http://www.laterre.fr/article.php3?id_article=69

http://dinosoria.com/ours_blanc.htm

http://www.transfert.net/a9643

http://www.peakoil.net/

La conférence de Michel Petit du 11 octobre 2006 Bernadette Couturier professeure enseignante documentaliste. Le marché des quotas de dioxyde de carbone (CO2)

http://eedd.scola.ac-paris.fr/climats2.htm

http://science-citoyen.u-strasbg.fr/dossiers/eau/html/modif_climat.html

http://www.notre-planete.info/actualites/actu_1293_angleterre_pires_inondations_60ans.php

http://www.prim.net/actu/archives/inondations.html

http://www.disasterscharter.org/disasters/CALLID_116_f.html

http://www.conspiration.cc/sujets/arme/HAARP.htm

De nombreux renseignements sur Nikola Tesla proviennent d’internet et de nos archives personnelles